Accéder au contenu principal

Sélection

Au nom de mes roses : Cosy Rose (Lebrun, 2017)

Il y a dans mon jardin le plus adorable des rosiers... un nuage de minuscules fleurs d'un ton rose pâle  qui s'éclaircit à mesure que les corolles s'épanouissent.

Ce rosier est une création de Jean-Lin Lebrun, de la pépinière Mela Rosa. Il a été officiellement baptisé en 2017, et a rejoint le jardin en novembre 2018. Je vous l'avais alors présenté dans un article, en compagnie de sa petite famille.

   Avec ses 30x50cm, 'Cosy Rose', puisque c'est son petit nom, est petit mais a tout d'un grand... un coussin dans lequel on se loverait bien ! Regardez-moi ces toutes petites fleurs... c'est bien trop mignon !

Comme mes autres Mela Rosa, il s'est montré tardif cette année. Les photos ont été prises à la mi-juillet, à l'apogée de sa première floraison... c'est-à-dire quand beaucoup de rosiers préparent leur remontée! Cela ne l'empêche pas lui-même de déjà préparer la sienne.

'Cosy Rose' est un tout-terrain, comme de nombreuses créations de Jean…

Plein feu sur les iris germanica (3/3)

Nous voilà arrivés au chapitre final de la floraison des iris pour cette année,
aujourd'hui je reviens avec vous sur celle des sept dernières variétés.
Elles faisaient toutes parties de ma commande 2019 chez Bourdillon.

Celles-ci sont toutes plantées sur le talus extérieur, côté rue,
et ce pour de multiples raisons, la première étant le manque de place à l'intérieur.
Le talus extérieur est également très propice à la plantation des iris :
une exposition ensoleillée toute la journée et une terre bien drainée.

Pendant le confinement, je ne sortais pas du tout de la maison...
sauf à l'exception de quelques aller-retour le long du talus extérieur
pour pouvoir admirer la floraison tant attendue de mes iris !

Le premier à fleurir là-bas, ce fut 'High Master'.
Il ressemble beaucoup à 'Montmartre', présenté précédemment,
mais en plus lumineux, en un peu moins ténébreux.
Les deux ont un charme fou.


C'est toujours intéressant de voir une fleur aussi bien au soleil qu'à l'ombre.
Les fleurs des iris ont tendance à scintiller sous les rayons du soleil,
de vraies stars à paillettes sous le feu des projecteurs !


'Scatterbrain' a rejoint le bal des floraisons assez rapidement,
en commençant par déployer ses grandes ailes colorées.



La tige florale était particulièrement haute, et les fleurs grandes.
J'aime beaucoup le blanc de ces dernières qui adoucissent un peu ces tons chauds.
Celui-là est vraiment une merveille, il fait son effet même seul.


Celui-là, c'est 'Daring Deception' et ses froufous.
Pour le coup, il me rappelle 'About Town' présenté dans le premier article.
Les fleurs s’enchaînent sans discontinuer, les boutons sont pressés de s'ouvrir.


Simple à associer et très efficace !


Le prochain, c'est mon coup de cœur de l'année : 'Chasing Rainbows'.
Dans la lumière du soir, il est vraiment à tomber !



Des couleurs pourtant fortes associées, mais le tout dans un très beau dégradé.
Sans doute plus difficile à associer avec des vivaces, 
mais il vaut largement la peine de tenter le coup ou de l'installer en solo.


'Spring Madness' a fait son timide mais au moins, il a fleuri.
Ses fleurs étaient plus petites que la normale je pense,
mais au soleil, leurs pétales jaunes striés de bordeaux pétillent.



Pas de chance pour 'Cinq Terre', sa tige a cassé à peine la floraison débutée.
Elle a donc continué tranquillement dans un vase dans la cuisine.
Lui aussi est canon, dans des tonalités vraiment originales.
On en mangerait presque, je trouve !


Le dernier, c'est vraiment toute une histoire.
Il m'a été envoyé en bonus de ma commande, identifié comme 'Larnas'...
sauf que ce n'est pas du tout lui, seule sa barbe est d'un orange pétant !
Après signalement auprès de l'expéditeur, il a été identifié comme 'Lark Ascending'.


Et bien, j'étais ravie de cette petite erreur d'identification,
car ce blanc froufroutant réveillé par le orange me plaisait bien !



Mais je n'ai eu l'occasion de prendre en photo que sa première fleur,
car mon iris a été kidnappé et il est désormais porté disparu...


Malheureusement, c'était le seul risque de planter mes iris sur le talus extérieur.
Quelqu'un a trouvé notre talus très joli... et s'est servi de la plus vilaine des manières.
Heureusement, parmi mes achats de l'an dernier, seul le dernier présenté a été volé.
Par contre, il y a eu des dégâts sur les iris plantés précédemment,
mais qui heureusement étaient présents en grand nombre... et bien enracinés.
Beaucoup de feuilles arrachées pour pas grand chose d'embarqué finalement...
mais qu'est-ce que ça peut être énervant !

Loin de moi l'idée de priver les passants... et moi-même, du spectacle,
mais j'espère vraiment que cela ne se reproduira pas 😞

Sur ces mots, je vous souhaite un beau dimanche 😊

Commentaires

Articles les plus consultés