Accéder au contenu principal

Sélection

Au nom de mes roses : Cosy Rose (Lebrun, 2017)

Il y a dans mon jardin le plus adorable des rosiers... un nuage de minuscules fleurs d'un ton rose pâle  qui s'éclaircit à mesure que les corolles s'épanouissent.

Ce rosier est une création de Jean-Lin Lebrun, de la pépinière Mela Rosa. Il a été officiellement baptisé en 2017, et a rejoint le jardin en novembre 2018. Je vous l'avais alors présenté dans un article, en compagnie de sa petite famille.

   Avec ses 30x50cm, 'Cosy Rose', puisque c'est son petit nom, est petit mais a tout d'un grand... un coussin dans lequel on se loverait bien ! Regardez-moi ces toutes petites fleurs... c'est bien trop mignon !

Comme mes autres Mela Rosa, il s'est montré tardif cette année. Les photos ont été prises à la mi-juillet, à l'apogée de sa première floraison... c'est-à-dire quand beaucoup de rosiers préparent leur remontée! Cela ne l'empêche pas lui-même de déjà préparer la sienne.

'Cosy Rose' est un tout-terrain, comme de nombreuses créations de Jean…

Ancolies, jolies jolies (2/3)

Je vous retrouve aujourd'hui, un peu de retard n'est-ce pas,
pour la suite de ma série sur les ancolies qui ont égayé le jardin ce printemps.
Rendez-vous donc dans le massif rose et blanc, cette fois...

Il y a deux grandes ancolies, toutes deux de semis, qui poussent ici.
La première est de forme triple, d'un joli vieux rose, très haute.
J'adore son port ultra élégant, des petits jupons qui virevoltent au gré du vent...
et qui se sont mariés avec les premiers boutons du rosier 'Lichfield Angel'.


Ce massif aussi un semis fidèle de la variété 'William Guiness',
qui me vient sûrement de graines échangées lors d'un SOL.
Celle-ci se caractérise par des pétales d'un violet foncé,
entourant un cœur blanc immaculé.


Regardez comme elles sont hautes et à quel point elles survolent le massif !


Dans ce massif, j'ai également une ancolie pépite issue elle aussi de semis...
Elle est intéressante bien avant sa floraison, puisque son feuillage est doré.


... mais sa floraison mérite elle aussi tout un détour...


Elle est triple et d'un bleu délavé tout doux, vraiment adorable.
L'accord entre le feuillage et la floraison est parfaitement parfait !


Voilà pour ce tour rapide des ancolies qui peuplent le massif rose et blanc...
qui perd petit à petit un peu son code couleur.
Je vous retrouve, j'espère, bientôt pour le troisième et dernier article...
Bonne journée 😉

Commentaires

  1. Les ancolies, un bonheur a l'état pur au printemps.
    Bonne continuation a toi.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés