Accéder au contenu principal

Sélection

Au nom de mes roses : Cosy Rose (Lebrun, 2017)

Il y a dans mon jardin le plus adorable des rosiers... un nuage de minuscules fleurs d'un ton rose pâle  qui s'éclaircit à mesure que les corolles s'épanouissent.

Ce rosier est une création de Jean-Lin Lebrun, de la pépinière Mela Rosa. Il a été officiellement baptisé en 2017, et a rejoint le jardin en novembre 2018. Je vous l'avais alors présenté dans un article, en compagnie de sa petite famille.

   Avec ses 30x50cm, 'Cosy Rose', puisque c'est son petit nom, est petit mais a tout d'un grand... un coussin dans lequel on se loverait bien ! Regardez-moi ces toutes petites fleurs... c'est bien trop mignon !

Comme mes autres Mela Rosa, il s'est montré tardif cette année. Les photos ont été prises à la mi-juillet, à l'apogée de sa première floraison... c'est-à-dire quand beaucoup de rosiers préparent leur remontée! Cela ne l'empêche pas lui-même de déjà préparer la sienne.

'Cosy Rose' est un tout-terrain, comme de nombreuses créations de Jean…

Ancolies, jolies jolies (3/3)

Aujourd'hui, je viens clôturer officiellement la saison des ancolies,
bien qu'elle soit maintenant terminée depuis plusieurs semaines.
Les deux premiers articles étaient consacrés à deux massifs,
ce n'est pas le cas de celui-ci, puisqu'on part aux quatre coins du jardin.

Je commence par un hommage à la première ancolie du jardin,
qui commence je pense à un peu fatiguer
 après déjà quelques années de loyaux services.
Heureusement, elle n'est pas avare en ce qui concerne les semis spontanés.


La magie du grappillage de graines amène son lot de couleurs,
et notamment ce semis tout blanc et très florifère 
qui habille le pied d'un petit érable du Japon.


Sur le talus au nord, derrière la maison,
il y a deux semis qui rivalisent en hauteur
avec des fleurs tout en simplicité.


A travers le jardin, j'ai plusieurs semis à forme semi-double,
et la plupart sont d'un violet assez foncé.


Il y a également ce semis semi-double, mais qui s'avère être bicolore.


Peut-être un descendant hybridé de ma première ancolie ?


Dans le massif du magnolia, j'ai planté la variété 'Red Barlow'
qui s'accorde très bien aux tons chauds du massif en question.


J'aime aussi beaucoup les semis qui prennent des formes Barlow
mais sans le côté double, elles dégagent plus de légèreté.


Petit détour par une ancolie haute en couleurs qu'est l'aquilegia canadensis,
celle-là n'est pas une variété mais une forme sauvage que l'on trouve... au Canada.


Celle-là, tout amateur d'ancolies la reconnaîtra je crois.
'Nora Barlow' est sans doute une des variétés les plus diffusées,
et contrairement à la plupart des ancolies, elle a le don de se ressemer très fidèlement... 
ce qui fait que je dois en avoir une dizaine de pieds dans l'ensemble du jardin !


La suivante est beaucoup moins connue et pourtant, elle est tout aussi belle.
J'ai déniché cette belle 'Christa Barlow' chez les Delabroye.


Pour terminer cet article, je retourne vers mes petites chouchous : les formes triples.
La première s'appelle 'Morbihan' et me vient du Clos d'Armoise.


Il y a aussi la version rose soutenu, accompagnée ou non d'une jolie abeille...


... ou encore la version violet très foncé, profond.


La petite dernière, je crois que c'est mon semis préféré de l'année.
Elle est superbe à tous les stades : au débourrement, elle a des reflets argentés
avec des jolies touches de vert... et toujours dans cette forme triple que j'adore.
Elle s'épanouit dans un dégradé de bleu-violet, toujours avec des reflets métalliques.


Voilà pour ce retour un peu tardif sur cette année assez exceptionnelle 
pour les ancolies qui égaient chaque année un peu plus le jardin.
Je ne manque pas chaque année de continuer à semer ou laisser se ressemer...
pour un printemps encore plus beau chaque année !

Bonne journée 😊

Commentaires

Articles les plus consultés