Accéder au contenu principal

Sélection

Au nom de mes roses : Cosy Rose (Lebrun, 2017)

Il y a dans mon jardin le plus adorable des rosiers... un nuage de minuscules fleurs d'un ton rose pâle  qui s'éclaircit à mesure que les corolles s'épanouissent.

Ce rosier est une création de Jean-Lin Lebrun, de la pépinière Mela Rosa. Il a été officiellement baptisé en 2017, et a rejoint le jardin en novembre 2018. Je vous l'avais alors présenté dans un article, en compagnie de sa petite famille.

   Avec ses 30x50cm, 'Cosy Rose', puisque c'est son petit nom, est petit mais a tout d'un grand... un coussin dans lequel on se loverait bien ! Regardez-moi ces toutes petites fleurs... c'est bien trop mignon !

Comme mes autres Mela Rosa, il s'est montré tardif cette année. Les photos ont été prises à la mi-juillet, à l'apogée de sa première floraison... c'est-à-dire quand beaucoup de rosiers préparent leur remontée! Cela ne l'empêche pas lui-même de déjà préparer la sienne.

'Cosy Rose' est un tout-terrain, comme de nombreuses créations de Jean…

Glendurgan Garden

Aujourd'hui, on retourne en été pour un petit moment, en cette journée du mois d'août
où nous sommes allés visiter le jardin de Glendurgan dans le sud des Cornouailles.
Ce jardin, désormais géré par la National Trust, a été créé au début du 19ème siècle.
Il était alors propriété de la famille Fox, d'où le petit renard ci-dessous 😉


La visite démarre par un chemin qui serpente au travers de massifs
dont la dominance de couleur va pour le violet et le orange.



Voyez plutôt...


Même ce papillon, un vulcain, s'accorde parfaitement avec le jardin !


Ensuite, le chemin traverse une zone plantée de différents arbres,
dont quelques camélias et rhododendrons... mais ce n'est pas la saison.


On arrive ensuite dans une zone aux allures exotiques,
avec ces grandes fougères arborescentes qui marquent l'entrée.


Situé au croisement de 3 vallées, le jardin est tout en pentes.


Mais revenons à ce joli coin exotique, à l'ombre des fougères.


Une véritable merveille !


Le chemin continue ensuite de serpenter à travers le jardin...


... et on aperçoit pour la première fois le labyrinthe, dont le tracé date de 1833. 
Il est entièrement planté de laurier-cerise. 


Le chemin nous amène jusqu'à "l'école" et son point de vue.


Et puis, on finit par descendre dans le creux de la vallée.


Les gunneras et les rhododendrons sont splendides.


Un joli hydrangea a attiré mon attention, avec son beau feuillage noir.


Encore quelques beaux coins, avec des allures mystérieuses,
qui nous emmènent vers le bas du jardin,
où se trouve le minuscule village de Durgan.


Le fond de la vallée est plutôt occupé par des plantes d'ombre.


Il faut traverser le village pour retrouver l'autre entrée du jardin...
quelques belles maisons et un tout petit port.


Lorsque l'on remonte de l'autre côté, 
on arrive à un point de vue remarquable sur le labyrinthe.



Il s'agit de la pièce maîtresse du jardin, la raison principale de sa renommée. 


Glendurgan Garden se trouve à proximité immédiate de Trabah Garden,
un autre jardin remarque que nous n'avons pas pu visité faute de temps.
Une prochaine fois peut-être !

Bonne journée 😊

Commentaires

  1. Un très beau jardin, que j'ai aimé visité avec toi, merci pour ces photos si agréables..

    RépondreSupprimer
  2. impressionnant ce jardin ; j'aime beaucoup tes dernières photos. ça donne envie de partir en cornouilles. Bonne soirée

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés