Accéder au contenu principal

Sélection

Au nom de mes roses : Cosy Rose (Lebrun, 2017)

Il y a dans mon jardin le plus adorable des rosiers... un nuage de minuscules fleurs d'un ton rose pâle  qui s'éclaircit à mesure que les corolles s'épanouissent.

Ce rosier est une création de Jean-Lin Lebrun, de la pépinière Mela Rosa. Il a été officiellement baptisé en 2017, et a rejoint le jardin en novembre 2018. Je vous l'avais alors présenté dans un article, en compagnie de sa petite famille.

   Avec ses 30x50cm, 'Cosy Rose', puisque c'est son petit nom, est petit mais a tout d'un grand... un coussin dans lequel on se loverait bien ! Regardez-moi ces toutes petites fleurs... c'est bien trop mignon !

Comme mes autres Mela Rosa, il s'est montré tardif cette année. Les photos ont été prises à la mi-juillet, à l'apogée de sa première floraison... c'est-à-dire quand beaucoup de rosiers préparent leur remontée! Cela ne l'empêche pas lui-même de déjà préparer la sienne.

'Cosy Rose' est un tout-terrain, comme de nombreuses créations de Jean…

Bilan des semis 2018 : annuelles grimpantes

Pour ce troisième volet de mon bilan des semis de cette année,
je m'attaque aujourd'hui aux annuelles grimpantes.

Comme tous mes autres semis - ou presque -, je les ai effectués en godet et en extérieur.
C'est début avril il me semble que j'ai semé ces variétés, et elles ont bénéficié du tunnel de forçage pour les aider à lever.

La première annuelle dont je vais vous parler, c'est un cadeau bonus que nous a fait Isabelle (n°1).
Tous les gagnants de sa liste ont eu le droit de recevoir quelques graines de cette merveilleuse plante qu'est la cobée grimpante.
Isabelle nous a fait cadeau de la variété 'Alba', et je me suis achetée des graines de la variété pourpre chez Chiltern Seeds.

Pour le côté technique du semis, j'ai fait trempé les graines une nuit.
Il parait qu'il y a un sens pour le semis de cobée, mais comme il y a débat sur la question,
j'ai semé chaque graine dans une position différente... et je crois que tout a levé!

Ci-dessous la première cobée qui lève, le 28 avril...


... et le 8 mai, deux autres plantules lèvent également, tandis que sur le plant le plus ancien pointent ses vraies feuilles.


Pour voir les premières fleurs éclorent, il a fallu être (très très) patiente !
Ce n'est que le 26 août que le miracle a eu lieu... et whaouh, quel spectacle !






Je ne sais pas vous, mais je trouve que cette fleur est la définition même de la grâce.
Sa couleur est toute douce, et son jupon est ravissant.

Par contre, son développement est très lent, la fraîcheur normande ne doit pas trop lui plaire...
Le deuxième plant repiqué a bien grandi et dépasse les deux mètres, 
mais la première fleur ne s'est ouverte que le week-end dernier !
Quel dommage, la plante est couverte de boutons... que je ne verrais sans doute pas tous éclore.


Mais le constat est encore plus mitigé pour la variété pourpre, 
car à ce jour, les boutons apparaissent tout juste... et je ne verrais aucune fleur je pense 😕
Il semblerait donc que le développement de la variété blanche soit plus rapide,
car les graines ont été semées et repiquées au même moment et à des endroits similaires.
L'année prochaine, je m'y prendrai plus tôt !

Même chose pour les semis de thunbergia alata,
qui commencent aussi tout juste à fleurir.
Les graines viennent de Promesse de fleurs.


Pour finir cet épisode, et terminer sur une bonne note,
parlons un peu de ces graines d'ipomées reçues de Sandrine (n°104) et Ingrid (n°81).

Les petites feuilles sorties des graines d'Ingrid étaient pleines de promesses...
Notez que l'on voit en bas à droite les premières feuilles des cobées pourpres.


Mais malheureusement, le temps sec qui a suivi leur repiquage en a voulu autrement,
et a coupé court à mes espoirs de voir de jolies ipomées doubles.

Heureusement, les graines de Sandrine étaient là pour me consoler, 
et pour habiller la structure qui soutient les fruitiers en palmette.
Premières fleurs début août, dans un tourbillon de bleu violacé et de rose...
on aimerait que notre liseron national soit aussi beau !



Pour conclure, il semblerait que ces annuelles aient besoin de temps pour s'installer,
surtout les cobées et les thunbergias d'ailleurs. Ce sont des tropicales alors de la chaleur, il en faut!
Néanmoins, je suis contente d'avoir réussi le semis de cobée qui apparemment se révèle parfois compliqué 😊
L'année prochaine, je tenterai sûrement le semis plus tôt et en intérieur.

Encore merci Isabelle, Sandrine et Ingrid pour vos petites graines de bonheur ♥



Commentaires

  1. Tu as eu plus de chance que moi avec la Cobée. je n'ai pas de problème avec le semis mais voilà deux ans que les baveux dévorent mes petits plants dès leur plantation !
    Mes Thunbergias ont fleuri tardivement cette année, je pense qu'il a fait trop sec ou trop chaud.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulala, pas de chance alors! Et que les limaces sont vilaines... ce sera peut-être pour l'année prochaine, il faut persévérer ;)

      Supprimer
  2. quelles belles fleurs en effet
    les annuelles sont si belles
    de belles réussites chez toi

    RépondreSupprimer
  3. Coucou
    Je découvre avec intérêt et plaisir ton blog sur lequel je vais m'inscrire pour les articles
    Pour les cobées j'en ai eu deux fois, dans mon ancien jardin, la version violette magnifique et la blanche que j'avais réussie, j'ai essayé depuis de faire germer les graines mais rien à faire, je retenterais l'année prochaine...
    Ta maison est magnifique et la région normande est encore sauvage, c'est un très bel endroit où vous êtes
    Bises et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton passage, j'en suis ravie :-)
      Les cobées me jouent des tours… la version violette m'a sorti un seul bouton à ce jour (je l'ai découvert ce week-end) et je ne suis pas sûre de voir une seule fleur, alors que j'ai au moins 3 pieds de plantés.
      Apparemment, le semis peut s'avérer compliqué… mais j'avoue n'avoir eu aucun soucis… la chance du débutant peut-être ;-) En tous cas, tu ne perds rien à réessayer !
      Merci pour ces compliments et à bientôt j'espère.

      Supprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés