Accéder au contenu principal

Sélection

Au nom de mes roses : Cosy Rose (Lebrun, 2017)

Il y a dans mon jardin le plus adorable des rosiers... un nuage de minuscules fleurs d'un ton rose pâle  qui s'éclaircit à mesure que les corolles s'épanouissent.

Ce rosier est une création de Jean-Lin Lebrun, de la pépinière Mela Rosa. Il a été officiellement baptisé en 2017, et a rejoint le jardin en novembre 2018. Je vous l'avais alors présenté dans un article, en compagnie de sa petite famille.

   Avec ses 30x50cm, 'Cosy Rose', puisque c'est son petit nom, est petit mais a tout d'un grand... un coussin dans lequel on se loverait bien ! Regardez-moi ces toutes petites fleurs... c'est bien trop mignon !

Comme mes autres Mela Rosa, il s'est montré tardif cette année. Les photos ont été prises à la mi-juillet, à l'apogée de sa première floraison... c'est-à-dire quand beaucoup de rosiers préparent leur remontée! Cela ne l'empêche pas lui-même de déjà préparer la sienne.

'Cosy Rose' est un tout-terrain, comme de nombreuses créations de Jean…

Le bal des débutantes

S'il y a bien un moment que j'attends chaque année, c'est celui-ci.
La floraison des ancolies s'est faite attendre je trouve, sûrement à cause de l'humidité de cet hiver.
Maintenant que le soleil est rendez-vous, je suis heureuse de redécouvrir leurs jupons colorés.

Mon premier souvenir de plantation dans notre jardin, c'est cette ancolie.
Autant vous dire que c'est sûrement ma préférée... même si je les aime toutes... allez, pas de jalouse !
Mais comme c'est elle qui m'a donné la folie ancolie, je lui dois bien ça.


C'est pourquoi elle a le privilège de trôner dans l'abreuvoir, au-dessus des autres. 
Elle se trouve à l’extrémité droite, là où elle semble se plaire et là où elle me plaît.  


Je suis tellement possessive avec mes ancolies que j'ai regroupé la majorité d'entre elles devant la terrasse.
Ici, je peux veiller à leur confort et admirer leur floraison depuis les fenêtres de la maison. 
En plus, elles semblent s'y plaire puisque c'est à mi-ombre... et qu'elles voient bien que je les regarde toute la journée !

Suite à cette première acquisition en ont suivi une série.
L'ancolie atrata était plantée sur le talus, mais je l'ai déplacée récemment pour qu'elle puisse s'exprimer. 
Elle était étouffée par les plantes voisines. Sa floraison 2018 me le rend bien.


Une forme un peu plus sophistiquée pour la série des 'Barlow'. 
Elles sont doubles et j'ai beaucoup d'affection pour toutes les fleurs doubles... 
alors certes, elles regardent le sol mais ça n'enlève rien à leur charme. 
Ci-dessous 'Black Barlow', elle m'offre peu de jupons pour l'instant cette année...


J'ai un penchant certain pour 'Nora Barlow', je la voulais absolument. 
Elle change de couleur au fur et à mesure qu'elle s'ouvre, passant du vert pâle au rose plus soutenu. Une merveille.
Les 'Barlow' sont plus hautes que la plupart de leurs cousines, 
les fleurs sont plus petites mais je trouve qu'elles sont plus élégantes.


Il y a aussi la série des 'Clementine', qui sont aussi doubles mais qui cette fois s'ouvrent vers le ciel. 
'Clementine white' apporte de la douceur.


Il y a également les deux petites dernières. La première est 'Clementine Dark Purple'. 
Je l'avais déjà mais suite à l'été sec de l'année dernière (même en Normandie !) et l'exposition plein soleil, elle avait grillée. 

Sa copine fait partie de la série des 'Winky' ou bonnets de grand-mère que j'apprécie de plus en plus à travers les blogs. 
C'est plus exactement une 'Winky Double Rose White'. 
Je ne suis pas fan du jaune qu'ont les fleurs quand elles commencent à s'ouvrir, 
mais au final, il s'accorde bien avec le lysimaque nummularia 'Aurea' qui couvre le sol derrière.


L'avantage des ancolies, c'est qu'elles se ressèment aussi bien toutes seules que si vous les semez vous-mêmes.
Il suffit de les oublier après leur floraison, que les graines passent du temps au froid 
et au printemps suivant, pleins de petits bébés apparaîtront. 
Il faudra cependant attendre la deuxième voire la troisième année avant de les voir fleurir.
Mais promis, vous ne serez pas déçus... surtout qu'elles ont tendance à s'hybrider.

Voilà donc une petite série de bébés mystères qui fleurissent pour certains pour la deuxième fois, 
et d'autres pour la toute première fois. J'adore les découvrir...

Celle-là fleurissait déjà l'année dernière mais cette année, elle bat des records.
Elle se trouve en dessous du lilas mais n'hésite pas à faire monter ses fleurs dans les branches, 
ce qui rend difficile leur contemplation.


Une autre violette toute simple, certainement une fille de l'ancolie atrata vu l'endroit où je l'ai trouvée. 
A droite, c'est sans aucun doute une fille de ma première ancolie. Elle est plus pâle, je l'aime beaucoup. 
J'ai repéré deux autres petites de cette dernière, avec cette fois exactement la même nuance.


Une autre violette, pour changer...


Et là, c'est le top. Trois bébés de 'Nora Barlow' ont rejoint la famille 😊


Et quand il y en a plus, il y en a encore...


Le feuillage des ancolies est aussi beau, c'est bien dommage qu'il disparaisse l'hiver venu.


J'ai repiqué quelques semis des années précédentes, mais il m'en reste encore beaucoup.
J'ai fait aussi des semis cette année, avec entre autres des graines reçues du SOL.
Hâte de les voir fleurir à leur tour 😄



Commentaires

  1. Je les adore aussi et j'en demande tous les ans des graines au Sol parce que je craque sur leur joli minois.
    Tu as une fort jolie collection
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. De bien gracieuses danseuses :-) je peux admirer la winkie double chez toi, je l'ai plantée à l'automne mais elle végète pour l'instant...
    Bon week-end Claudine, un peu de repos, peut-être, après ta série d'examens!

    RépondreSupprimer
  3. Si tu aimes bien les feuillages d'ancolies, il y a le panaché 'Leprechaun Gold' aux fleurs violet foncé et le doré 'Mellow Yellow' aux fleurs blanches.

    RépondreSupprimer
  4. c'est cela le bonheur voir en fin les fleurs tant attendues ♥

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés